×Fermer

Face Nord – Reprise féminine

Le projet

Le travail et l’univers physique d’Un loup pour l’homme s’est constitué autour de la rencontre et de la confrontation des corps de Fredéric Arsenault et d’Alexandre Fray (dans Appris par corps), puis ceux de quatre hommes (Alexandre Fray, Frédéric Arsenault, Sergi Pares et Mika Lafforgue – dans Face Nord). Un univers éminemment masculin, donc.

Les questions qui transpirent sont bien alors celles d’hommes, comprenons, de mâles. L’effort physique est plus que présent, les corps se heurtent, la confrontation peine à se défaire de la compétition. Oppositions, rapports de pouvoir ou de soumission, recherche des limites, fraternité mâtinée d’adversité, telle est cette recherche se préoccupe de prédation, comme le dit aussi le nom de la compagnie. Ces corps avides qui s’éprouvent, sensibles dans leur désir de puissance et de liberté révèlent au plateau les vertus ou les vices, selon l’usage qu’on en a, ou l’image qu’on s’en fait, de la gent masculine.

En transmettant Face Nord à une équipe de femmes, il s’agit de pousser un peu plus loin l’ouverture et de confronter cette écriture à d’autres corps, sans doute porteurs d’autres imaginaires, d’autres nuances. Dans un sens, il s’agit de se poser des questions de genre.

Comment cette partition, qui évoque la lutte, la résistance, l’imaginaire sportif, peut-elle résonner avec les corps de quatre femmes ?

Nouvelle équipe d’acrobates : Sanna Kopra, Nella Niva, Lotta Paavilainen & Stina Kopra

En recherche de partenaires (coproduction et résidences) au printemps 2018
Re-création prévue à l’automne 2018
En tournée en 2018/2019